Filtres pour seringue

Demande d'informations

Documents associés : Brochures | Notes d'application
Filtres pour seringue
en PTFE hydrophile Millex® certifiés HPLC
Merck:/Freestyle/BI-Bioscience/Chromatography-Sample-Prep/Millex-Spotlight.jpg
Commander maintenant


Solutions pour les flux de travail en HPLC
Merck:/Freestyle/BI-Bioscience/Chromatography-Sample-Prep/chromatography-sample-prep-images/Blue-Samplicity.jpgProduits pour la préparation d'échantillon

En savoir plus 

Il n'y a qu'un seul filtre pour seringue Millex®.

Améliorez vos rapports signal/bruit, maintenez vos lignes de base propres et maximisez le temps pendant lequel votre instrument est opérationnel avec les filtres pour seringue de confiance Millex®. Avec leurs membranes à faible taux de substances extractibles et faible adsorption de l'analyte, les filtres pour seringue Millex® sont les meilleurs et les plus pratiques pour les analyses instrumentales sensibles, notamment pour les chromatographies en phase gazeuse, liquide et ionique. Leur vaste compatibilité chimique permet leur utilisation avec pratiquement toute composition d'échantillon.

Choisir et commander des filtres Voir une meilleure façon d'utiliser
les filtres Millex®

Demander un échantillon de filtre Millex® GRATUIT !
Télécharger l'appli "Millex® Filter Finder" pour choisir et commander à partir de votre dispositif mobile !

Filtres pour seringue : et si leur qualité pouvait faire le succès ou l'échec de votre HPLC

Cette courte animation explique comment votre filtre pour seringue est susceptible de mettre votre HPLC en péril. Certains filtres pour seringue présentent une perte imprévisible d'intégrité de la membrane, permettant à des particules de passer à travers le filtre. Ces particules peuvent contaminer et/ou colmater la colonne HPLC souvent onéreuse.


Comparer leur performance avec celle d'autres filtres pour seringue :
(Cliquer sur chaque diagramme pour l'agrandir.)

Des filtres à l'intégrité irréprochable pour des lignes de base propres et une disponibilité maximale de votre instrument :

Merck:/Freestyle/BI-Bioscience/Chromatography-Sample-Prep/chromatography-sample-prep-images/UPDATED-Millex-data-chart-3-12.jpg

Comparaison de la fréquence de rétention des particules de divers filtres pour seringue.
Lire la suite...
En principe, 100 % des membranes de filtration devraient retenir les particules. Pour vérifier cette hypothèse, nous avons testé la rétention des particules de l'air de divers microfiltres pour seringue (dimensions de pores 0,2 ou 0,45 µm) à l'aide d'un système de mesure des particules Lasair® II.
Une récupération plus élevée de l'échantillon évite la perte d'échantillons précieux et garantit l'exactitude des résultats :

Merck:/Freestyle/BI-Bioscience/Chromatography-Sample-Prep/chromatography-sample-prep-images/Millex-Holdup-volume-chart-3-11.jpg

Un volume mort inférieur évite la perte de précieux échantillons. Le graphique montre une comparaison de la récupération de l'échantillon par des filtres pour seringue avec membrane en PVDF de 0,2 µm de dimension de pores.



Particules retenues sur un filtre membrane en PVDF qui auraient pu colmater une colonne d'UHPLC.
Particules retenues sur un filtre membrane en PVDF de 0,2 μm après filtration de 2 l de tampon au bicarbonate de sodium à 50 mM. Si le tampon n'avait pas été filtré avant de traverser la colonne, ces particules auraient pu contaminer et colmater la coûteuse colonne d'UHPLC.

Protégez votre système onéreux avec un filtre peu coûteux.

La filtration sur membrane élimine les particules contaminantes des échantillons, des solvants et des phases mobiles, augmentant ainsi la durée de vie des colonnes, minimisant les contre-pressions et évitant les défaillances du système.

La filtration à travers des filtres Millex® en PTFE hydrophile de 0,2 µm prévient l'accumulation de contre-pression dans un système d'UHPLC.
De l'eau et de l'acétonitrile ont été passés à travers des filtres pour seringue en polypropylène ou en PTFE (selon les indications de la légende), puis utilisés pour préparer de la phase mobile pour une UHPLC à raison de 1:1 (v/v). Le système a fonctionné à 0,25 ml/min pendant 600 min, la contre-pression ayant été relevée toutes les 50 min. La ΔP correspond au changement total de contre-pression après 600 min.